Accueil » Pourquoi et comment faire un prévisionnel financier ?

Pourquoi et comment faire un prévisionnel financier ?

par Mathilde dufour
380 vues
Prévisionnel financier

Le prévisionnel financier est un outil indispensable dans un processus de création d’entreprise. Il se rédige avec soin, car il est l’élément qui permettra de déterminer la rentabilité d’un projet sur plusieurs années. C’est donc de cet outil que dépendra la nature de la décision d’une banque ou d’un investisseur potentiel.

Alors, vous avez un projet et devez rédiger son prévisionnel financier ? Voici ses avantages et la manière dont il est établi.

Prévisionnel financier : pourquoi le faire ?

La majorité des porteurs de projets voient dans la rédaction d’un prévisionnel financier, une corvée. Or, il s’agit d’un outil indispensable à la réussite de l’entreprise. Aussi, même si certains optent pour réaliser eux même ce document, le confier à l’expertise comptable est bien souvent plus sûr.

Utilité pour le créateur d’entreprise

Avant de commencer l’exécution d’un projet, il est essentiel que l’entrepreneur s’assure de sa rentabilité. C’est pourquoi il doit demander à un cabinet d’expertise comptable la réalisation de son prévisionnel financier. Ce document lui permettra de savoir si son projet pourra lui générer des revenus nécessaires à la qualité de vie qu’il recherche.

C’est aussi un outil qui fournit des chiffres que le porteur de projet peut avancer afin de convaincre des investisseurs.

Mise en commun de tous les aspects du projet

De tous les documents qui composent un Plan d’affaire, le prévisionnel financier est le seul qui regroupe tous les éléments du projet. Si ce dernier est économiquement viable, c’est au prévisionnel de le déterminer. Sans ce document qui fait le lien entre toutes les composantes du projet, votre projet de création d’entreprise ne sera qu’un ensemble d’idées et d’actions non coordonnées. Dès lors, le destinataire de votre document de projet n’y verra pas du sérieux.

Clarification du projet

Il faut une démarche exigeante pour construire un prévisionnel financier. En effet, vous devrez faire une liste de tous les éléments du projet, les mesurer et les chiffrer. Puisque cela n’est pas sans contrainte, vous serez obligé d’approfondir votre démarche. Mieux, vous allez devoir étudier les coûts réels de votre projet ainsi que ses implications. Il ne fait alors aucun doute qu’à la fin de cette démarche, vous aurez un projet clair à vendre à tout banquier et investisseur.

Prévisionnel financier : comment le faire ?

Pour faire un prévisionnel financier sérieux, il faut avoir des compétences en fiscalité et comptabilité. C’est dire que cette tâche revient à des professionnels, car il y a plusieurs différents éléments à déterminer.

Chiffre d’affaires prévisionnel

Le premier élément à déterminer est le chiffre d’affaires prévisionnel de l’entreprise à créer. Pour le déterminer, il est recommandé de s’appuyer sur l’étude de marché précédemment effectuée. D’ailleurs, l’un des objectifs de cette étude est d’évaluer cette donnée du prévisionnel financier.

L’autre manière d’aboutir à un chiffre d’affaires prévisionnel réaliste, c’est d’analyser le volume d’activité que des entreprises concurrentes directes génèrent. Il ne faut surtout jamais gonfler les chiffres dans l’optique de convaincre un investisseur.

Dépenses prévisionnelles

Les dépenses prévisionnelles sont le second élément à déterminer lors de la création d’entreprise. Ici, le porteur de projet doit inventorier toutes les charges auxquelles il devra faire face pour créer effectivement son entreprise. C’est à cette étape qu’il devra déterminer tous les besoins dont la satisfaction permet d’atteindre le chiffre d’affaires prévisionnel.

Il doit aussi déterminer pour chaque besoin l’investissement financier à prévoir. Parmi les besoins, il y a le bail d’un local, le recrutement du personnel, l’achat d’équipements ou de mobilier, etc.

Tableaux du prévisionnel financier

Après avoir déterminé le chiffre d’affaires prévisionnel et les dépenses qui permettent de l’atteindre, il faut concevoir des tableaux financiers. Ces derniers sont basés sur les deux données précédemment déterminées. Au nombre des tableaux du prévisionnel financier, ceux qui sont incontournables sont :

  • le compte de résultat qui permet de savoir si l’entreprise sera rentable chaque année,
  • le bilan qui inventorie en fin d’année d’exercice le patrimoine de l’entreprise,
  • le budget de trésorerie qui se fait par mois pour déterminer la courbe évolutive de la trésorerie de l’entreprise,
  • le plan de financement pour la validation de l’équilibre financier du projet ainsi que sa faisabilité.

Pour concevoir efficacement ces différents tableaux, il est conseillé de recourir à des logiciels professionnels. Ceux-ci apportent des précisions dans les calculs et permettent d’éviter des erreurs. Vous aurez en fin de compte des tableaux équilibrés que vous pourrez également valider grâce aux fonctionnalités de ces logiciels.

En tant que porteurs de projet, si vous n’avez pas ces outils, il faut faire appel à un professionnel. Ce peut être un expert-comptable ou un professionnel qui fournit des conseils en création d’entreprise. Il saura budgétiser correctement les différents éléments, notamment les cotisations sociales et la fiscalité.

Conclusion

Le prévisionnel financier est un outil dont la création est relativement difficile et compliquée. Pour le réussir, il faut l’intervention d’experts. À défaut de pouvoir recourir à ce dernier, il faut utiliser des logiciels professionnels.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies