Accueil » Votre enfant et les réseaux sociaux

Votre enfant et les réseaux sociaux

par Randy
287 vues
réseaux sociaux

Des sondages ont révélé que pratiquement tous les adolescents utilisent les réseaux sociaux. Que votre enfant en soit accro ou non, vous vous devez de le protéger.

Rappels concernant les réseaux sociaux

Avez-vous l’impression que votre enfant passe trop d’heures sur les réseaux sociaux ? Ou craignez-vous qu’il le fasse une fois que vous lui donnerez un Smartphone ? En réalité, il faut savoir que les réseaux sociaux sont conçus pour inciter les utilisateurs à rester connectés le plus longtemps possible. C’est l’un des buts principaux de ces médias : rendre n’importe qui accro, jeunes et adultes. Le site compatibilite-prenoms.fr souligne clairement que les réseaux sociaux sont élaborés pour capter entièrement l’attention du socionaute. Vous-même, quand vous y êtes, vous rendez-vous compte du temps qui passe?? Si à votre âge vous êtes est ainsi, comment réagira votre pré-ado ou votre ado lorsqu’il sera sur les réseaux sociaux ?

Ce que votre enfant doit connaître concernant les réseaux sociaux

Il faut admettre qu’une maîtrise de soi est essentielle pour parvenir à ne pas s’éterniser sur les réseaux sociaux. Aussi, avant de donner votre feu vert à votre enfant, demandez-vous s’il est assez mature pour respecter le délai que vous lui imposez. Vous êtes obligé de limiter le temps qu’il passe sur les réseaux sociaux, car ce n’est qu’un enfant?! S’il est laissé sans encadrements ni règles, cela lui sera néfaste. S’il ne possède pas encore cette maîtrise, ce n’est peut-être pas le bon moment de lui accorder la permission de se connecter à ces plates-formes.

En tout cas, prenez le temps de garder un contact avec des amis. Donc, il doit strictement échanger avec uniquement ses proches dans la vie réelle. Faites-lui comprendre la probabilité que des inconnus entrent en contact avec lui, ce qui représente un risque. Beaucoup d’individus malveillants se cachent derrière leur écran et un joli pseudonyme pour séduire des enfants et leur nuire.

Les conséquences possibles des réseaux sociaux sur votre enfant

Peut-être que sous l’influence de ses camarades, votre enfant commence à attacher beaucoup d’importance aux «likes». Il cherche par tous les moyens à avoir toujours plus de followers, peut-être par désir de popularité ou pour imiter ses amis. Le problème, c’est que cela peut finir par le ronger. Il sera constamment à l’affût des réactions des gens à ses posts. Il va être profondément déçu si peu de personnes ont aimé ou même regardé ses publications. Cela va se ressentir sur son état général, sa scolarité, son appétit, son sommeil, etc.

Des études ont montré que des enfants passant trop de temps sur les réseaux sociaux deviennent inquiets. Dès qu’une réaction ne correspond pas à ce qu’ils espèrent, leur humeur en prend un coup. À la longue, votre enfant peut déprimer, car il est trop affecté par ce qu’il voit dans le monde virtuel. Du coup, les services de réseau social censés le rendre ouvert à la communication et aux autres le renferment sur lui-même.

Protégez votre enfant par rapport aux réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ne sont pas forcément mauvais, c’est l’utilisation qu’on en fait qui peut être dangereuse. Si votre enfant insiste pour aller dessus, fixez des limites claires. Avec le temps, s’il se montre obéissant, vous pourrez lui donner plus de liberté. Mais si c’est un pré-ado ou un adolescent, accordez-vous le droit de jeter un œil sur ce qu’il regarde. Lorsqu’il aura prouvé qu’il est capable de bien choisir les contenus, lâchez du lest. Veillez à ce qu’il noue des amitiés saines dans la réalité. Sur ce point, le conseil, c’est de donner l’exemple sous ce rapport. Et rappelez-lui régulièrement qu’il y a une vie en dehors des médias sociaux et qu’elle peut être très belle.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies